jeudi 24 mai 2018

Dédicace au Nuage Vert (2 juin 2018)

Si vous n'allez pas aux Imaginales, ou même si vous y allez, sachez qu'une merveilleuse triple dédicace est prévue la semaine suivante à Paris !


Comme indiqué sur l'image si on clique dessus[*], ça se passe le samedi 2 juin, à partir de 16h30, à la librairie Le Nuage Vert (41 rue Monge, 75005 Paris).
Nous serons trois, trois autrices publiées aux éditions Lynks, avec nos derniers romans respectifs :
  • Andoryss pour le tome 1 du Passageur.
  • Christine Féret-Fleury pour Memory.
  • ton Oph pour La dernière fée de Bourbon.

Ce sera bien, ce sera chouette, venez nombreux !


[*] note pour moi-même : revoir l'aspect graphique du blog pour l'adapter aux écrans plus larges qu'on a de nos jours.

vendredi 11 mai 2018

Ton Oph aux Imaginales (25 au 27 mai 2018)

Les Imaginales d'Épinal, c'est un des gros rendez-vous immanquables des cultures de l'imaginaire en France. Cette année, le festival a lieu du 24 au 27 mai, avec le thème "Créatures".

L'affiche est signée John Howe, rien de moins !

Quand je dis "immanquable", je n'y suis pas tous les ans. J'y suis passée en touriste en 2009, puis j'ai participé (de mon propre chef et à mes frais) aux éditions 2013 et 2016. N'étant toujours pas invitée cette année, je ne comptais pas forcément venir, mais il se trouve qu'un événement exceptionnel est prévu le samedi 26 mai. Un truc que je ne peux pas rater :


The Deep Ones, le merveilleux groupe de lectures musicales dont j'ai l'honneur de faire partie, sera en concert gratuit à 20h à la Souris Verte.
Donc je serai là, du vendredi après-midi au dimanche à la mi-journée, et sur scène le samedi soir.
Le reste du temps, je serai ravie de voir du monde, de boire un verre et de dédicacer quelques livres.

dimanche 6 mai 2018

"Pourquoi est-ce qu'on te voit moins ?"

Questions alternatives :
"Est-ce que tu viens aux Machinales ?"
Voire
"On se voit au Festival Chose, bien sûr... ?"

Que ce soit clair, je ne boude pas. J'aime toujours autant rencontrer le lectorat, retrouver mes camarades auteurs et autrices, échanger, plaisanter, boire des cafés (ou des bières, ça dépend avec qui je bois)...
Mais plus le temps passe et m'accable, plus je me rends compte de ce qu'il en coûte d'aller partout, juste pour ce plaisir-là.

Photo sans rapport direct avec le sujet, mais on est bien, là, non ?

dimanche 29 avril 2018

Merveilleux échos (retour de Bruguières)

Émerger des limbes. Ranger ses affaires dans le sac. Boire un café. Prendre la voiture. Boire un café. Prendre l'avion. Prendre le bus. Prendre le métro. Un dernier tour de voiture jusqu'à la maison. Nourrir les chats. Démarrer une lessive. Manger un reste de quiche au thon. Défaire le sac. Boire un café.
Un seul mot s'impose : G !

(tous droits réservés à Goomi)

Bref, ce week-end, j'étais à Bruguières près de Toulouse, pour le festival Échos et Merveilles où nous étions conviés avec The Deep Ones.